AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 hear me gasping for breath (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cornelia Strenton
− you go, glen coco
avatar

Messages : 472
Avatar, © : suki waterhouse (©myself)
Multicomptes : adrian, sierra.
Pseudo : witchling, clau.
Age : twenty-four.
Job : basil's slave.
Status : healing.
Top wishes : for basil to wear that christmas jumper and for roscoe to grow up healthy.

THE GHOST IN YOUR SMILE;
Mood: take a chance, take your shoes off, dance in the rain.
Relationships:
RP: close (♥️♥️♥️♥️♥️♥️)

Message(#) Sujet: hear me gasping for breath (r)   Dim 10 Déc - 1:01


am i making you uncomfortable? want me to feel a little less? you should've packed the dirt over my grave tighter if you didn't wanna hear me gasping for breath
► ♫
Dieu sait ce qui a prit à ses deux énergumènes de se marier une semaine avant Noël. Certes, célébrer leur amour en hiver à un certain je-ne-sais-quoi de féérique. Un sentiment de nostalgie qui pince la peau gelée. Un tapis de blanc au sol, un soleil qui perce les nuages. Of fucking course, pense la londonienne lorsqu'elle ose regarder par sa fenêtre. Bien évidemment, qu'ils auraient tout parfait, ses deux-là. Aujourd'hui est la date fatidique, celle qui marque le début du règne de calvaire sur son amie et la pauvre qui refait la même erreur une deuxième fois. Un soupir traverse les lèvres laqués d'un baume de la Strenton, en cours de réflexion. Son sac est près, définitivement. Celui de son chiot, paqueté, terminé. Il ne manque plus qu'à vérifié que son collègue de route soit en état, et de conduire, et d'affronter une journée rocambolesque, c'est le cas de le dire. Cornelia se rend jusqu'à la voiture - dear baby jesus, un modèle ancien, dont elle ne sait le nom, mauvaise en ce qui concerne les automobiles, assez pour savoir qu'il s'agit d'une merveille, amen - cogne deux fois sur le coffre qui s'ouvre comme par magie sous ses doigts de fée des neiges. Hop, les deux sacs se retrouvent dans la valise arrière. Sa robe en main, elle la glisse par dessus. Where the fuck is that Cobalt. Plus précisément, Basil. Parce que, comme toujours, il n'est pas visible à l'oeil humain, ni lui, ni Roscoe. Et, elle prit le ciel et tous les Dieux et Déesses, qu'il soit bien réveillé et prêt à partir. Elle risquerait de commettre un meurtre, et elle n'a ni envie de devoir contacter sa soeur pour cacher le corps, ni envie de dire à son meilleur ami qu'il n'a plus de témoins. Finalement, le voilà qui se montre le bout du nez dans toute sa splendeur; cheveux en bataille, probablement à peine sorti du lit, sac par dessus son épaule et complet dans une poche en tissu. Penché contre la voiture, elle hausse un sourcil. Your grace, thank you for illuminating this day by your presence. Care to get the fuck on the road before Christmas? Some of us has plans. Cornelia a des plans pour Noël, oui, merci. Que ce soit de se rendre sur le marché de Noël avec Cam, ou bien de trouver le moyen de faire enfiler un pyjama ridicule à Basil, ses plans sont complets et il n'y a plus aucune place pour des inédits ou imprévus. Tout se déroulera comme elle le souhaite, comme elle le veut, basta. This is going to be a long road. Isn't that right, sweetheart? Parce qu'elle est such a tease, la phrase décerné à leur chien, est plutôt dite sous ses yeux fixant le regard d'acier de Basil. Ses cils, battant furieusement une chamade de séduction aussi sublime qu'un autruche. Autant se mettre la tête dans la terre tout de suite. Sa main se dirige vers la tête du Cobalt, secouant ses cheveux. Moh, who's a good boy! Passer de your grace à good boy - presque bon chien au point où elle en est - est un accomplissement strictement cornélien. Ah, les jeux de mots! La londonienne approche de la portière, embarque sur le siège passager et se retourne vers le siège conducteur où repose maintenant le corps robuste de son patron. When you're ready, boss. Décidément, il a plusieurs surnoms.

_________________
▪️ ▪️ ▪️ "her courage is sewn in the stitches trailing her spine and when i kiss her bruises, i can taste a fighter."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cobalt
pick up your heart on the way out.
avatar

Messages : 1288
Avatar, © : irons (©️clau).
Multicomptes : daphne.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine.
Job : part-time shrink (bar owner).
Status : sorry we're closed off emotionally.
Top wishes : stick to the plan.

THE GHOST IN YOUR SMILE;
Mood: midnight ramblings and blurring lights.
Relationships:
RP: (fr/eng) closed.

Message(#) Sujet: Re: hear me gasping for breath (r)   Mer 13 Déc - 11:15


Maybe she isn’t your sun, but she’s your moon.
Appearing in your darkest nights, never too soon.
● ● ● ● ●
Le jour fatidique est arrivé. En se réveillant, Basil s'est presque attendu à voir les éléments déferler sous sa fenêtre, une tempête dévastatrice pour assurément confirmer la potentielle catastrophe sur le point de se produire, pour le conforter dans cet instinct qui le presse à rester au lit. En réalité, il s'agit de la plus belle matinée dont il a été témoin depuis des semaines, tout en en ciel infiniment bleu et pâles rayons dorés, un franc soleil hivernal qui fait briller la neige comme une matière difforme mystérieuse dérivée du diamant. Et quelque part, c'est pire, parce que c'est exactement comme si la journée demandait à être ruinée. Basil ravale le mauvais pressentiment et s'active, conscient que quoi que les statistiques aient en réserve pour aujourd'hui, il est équipé pour survivre - il a l’expérience de son côté. Trente minutes plus tard, il est sur le pas de la pas de la porte de son immeuble, sac sur l'épaule, cargaison de café pour la route dans la main, et chiot hyperactif sous le bras. Roscoe s'anime frénétiquement en apercevant Cornelia appuyée contre la voiture, gesticulant si furieusement que Basil est contraint de le poser au sol. Quiet, peasant. I like to keep the chit-chat to a minimum before noon. Il s'en va ranger ses affaires dans le coffre, traits figés dans un sourire en coin, tandis qu'elle veille sur la terreur miniature. La voix maintenant intimement familière de Cornelia est devenue un compagnon fidèle en peu de temps, elle s'est doucement immiscée dans sa vie pour y allègrement s'y installer, y combler tous les jours un peu plus d'espace notamment grâce à une certaine bête féroce occupée à fougueusement lui lécher le visage. C'est tout naturellement qu'ils ont décidé de prendre la route ensemble. Basil la regarde battre des cils en retenant péniblement son rire. Are you having a seizure? I can drop you off to a hospital on the way. Il s'approche, prend une gorgée du mug qu'il tient toujours avant de lui tendre, geste auquel elle répond en fourrant une main dans ses cheveux. Cornelia est tactile, ce qui, dans un premier temps, a eu le don de le dérouter. Force d'exposition oblige, il l'a désormais assez fréquentée pour demeurer principalement de marbre sous ses doigts avisés. Parce que ce traitement n'a absolument rien d'accidentel. The psychiatric ward it is. You do know I bite, don't you? Le même schéma se répète à chaque fois, inéluctablement. Il répond par ce qui ressemble un peu trop à du flirt, parce qu'il ne peut pas s'en empêcher, et se sent instantanément mal, parce qu'il ne devrait pas. Elle rend ce genre de notions élémentaires trop faciles à désapprendre. Il embarque dans le véhicule et s'installe au volant, Cornelia sur le siège passager. Il tourne la clé et, tout autour d'eux, la Mustang prend vie dans un rugissement farouche. Un authentique modèle de 1967 dans un état - généralement - impeccable qui lui a coûté beaucoup trop cher à l'acquisition et encore davantage à l'entretien. Surtout qu'elle passe le plus clair de son temps immobile, relique de passé qu'il n'apprécie que de loin, de peur d’asphyxier Fortingall sous le dioxyde de carbone. En vérité, il devrait sans doute s'en débarrasser. Elle fait tache dans le décor, elle ne devrait probablement même pas être en Ecosse. Mais c'est exactement pour ça qu'il l'adore, aussi. Bruyante, tape à l’œil, kitsch au possible - elle est faite pour lui. Il leur faut moins de quelques minutes pour que le paysage urbain des rues paisibles de la ville laisse place à la quiétude de la nature champêtre, forêts énigmatiques et collines ondulantes recouvertes d'un manteau blanc. Roscoe, lui, est déjà assoupi, lové sur les genoux de Cornelia, le petit chanceux. Vision binoculaire sur l’asphalte, la carrosserie couleur crème scintillante sous la lumière du soleil matinal, Basil pense au mariage et comment celui de sa passagère avait terminé dans l'horreur. If you change your mind, just tell me. We'll drive back. You don't have to go if you dont want to. Il lui jette un regard furtif. Il ferait demi tour aussitôt qu'elle le demanderait, peu importe leur situation. En atendant, ils n'ont qu'à se laisser guider.

_________________
―― it splinters softly. not a supernova, you could’ve handled an explosion. just this: shifting eyes, shifting hearts. you never paid attention in geography but you know about continental drift, and this is it. countries falling away, peeling apart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia Strenton
− you go, glen coco
avatar

Messages : 472
Avatar, © : suki waterhouse (©myself)
Multicomptes : adrian, sierra.
Pseudo : witchling, clau.
Age : twenty-four.
Job : basil's slave.
Status : healing.
Top wishes : for basil to wear that christmas jumper and for roscoe to grow up healthy.

THE GHOST IN YOUR SMILE;
Mood: take a chance, take your shoes off, dance in the rain.
Relationships:
RP: close (♥️♥️♥️♥️♥️♥️)

Message(#) Sujet: Re: hear me gasping for breath (r)   Sam 16 Déc - 2:46

La perche qu'elle tend comme une gentille fille bien élevée est aussitôt prise par son conducteur qui la traite de peasant. Un surnom qui manque la faire rire aux éclats pendant plusieurs minutes. Elle préfère le roulement de yeux et le rire sec et rapide, mais surtout, l'indifférence. Pourquoi s'attarder à lui, quand son amour est tout près? Certes, lorsqu'elle tente de flirter, sa tentative est vite décelé et mise de côté par le Cobalt sans coeur qui lui propose une virer vers l'hôpital psychiatrique. Elle tressaillit dans le siège passager en pensant à ce passé et aux séances qu'elle ne prend plus, avec sa thérapeute. Tant pis. La Strenton s'installe, prend le temps de bien mettre ses fesses contre le siège, d'allonger ses pieds. You're the worst. I was flirting and you act like my dad. Sa tête se tourne vers l'extérieur, lui offrant son profil comme seule vision, parce qu'elle est légèrement vexée par son déni, par cette blague. En vrai, il ne sait pas comment réagir à une fille qui flirt avec lui, et la londonienne trouve son patron plutôt marrant sur ce côté. Un peu pathétique sur n'importe qui d'autre que Basil Cobalt. Pourquoi, tout ce qu'il fait, est toujours meilleur que les autres? Ses yeux se redirigent vers Roscoe, cette boule de poil qui est confortablement installé sur elle, lover comme un adorable chiot. En espérant que la route soit calme. Major denial and cockblock. Bien sûr, Cornelia ne possède pas d'appareil génitale masculin, croire le contraire est simplement dévoué à un excès de folie. La neige qui tombe est rapidement balayer par la voiture en route, et chaque flocon passe sur les vitres pour être réduit en poussière. Chaque unique pièce d'art, une goutte d'eau semblable à toutes les autres en l'espace d'une seconde. Une de trop. Elle réfléchit à son passé, à sa vie, à ce nouveau départ qui n'aurait jamais dû être. Pourtant, comment blâmer la vie de s'être mise dans son chemin, d'avoir voulu Fortingall pour elle? I like your car. Classy, and quite fancy. Dérivant la conversation, elle connaissait trop bien Basil pour savoir qu'il ramènerait le sujet sur la toile si jamais elle souffrait d'un inconfort quelconque. La façon d'agir des habitant de cette ville, une étincelle à la fois mystérieuse et unique en son propre genre. Cornelia ose poser ses prunelles sur le conducteur. I never got a wedding, I told you. Plus, it's not my own. Though, if I ever try to get married again, please do kidnap me and hit me with something heavy. Après les terreurs nocturnes - qui continuaient leur effet sur l’inconscient endormi de la londonienne - et la peur constante d'être observer et suivit - une certaine paranoïa - se marier à nouveau semble de trop. Une alternative qui fait mal à tous ses os, eux qu'elle ne sent normalement pas. Tous ses organes crient ensemble de ne jamais refaire les mêmes erreurs. Les règles sont pourtant simple: se tenir loin des bad boy, ne plus se marier avec quiconque, et ne jamais tomber amoureuse. Cornelia ne saurait supporter d'avoir le coeur brisé au travers de toutes ses injustices et de ce désordre qu'est son état mentale. Celle qui arrive à jongler avec les sentiments jusqu'à présent, se verrait brisé en milles morceaux, irrécupérable, si l'on devait craquer le peu qu'il lui reste dans la poitrine. Son battant à peine audible, à peine consistant, serait éteint, comme une ampoule qui décide de devenir noirceur éternelle. Une brûlure dont elle ne saurait revenir dans le futur. I made a great playlist for the road. La conversation qu'ils avaient eu sur Basil qui se met à chanter serait peut-être épargné si elle était trop occupé à se concentrer sur la trame sonore. Puis, pour le bien de Roscoe, pour ses pauvre tympans de chiot, il ferait bien de garder sa voix à faire casser les verres de tout le Sceptic's Companion, là où elle ne pourra blesser aucun être vivant - animal ou humain. Défaite pour qu'elle puisse se réjouir du temps des fêtes qui arrivent. One which, I'm sure, you'll enjoy even more when I'll invade your apartment with my joyful christmas spirit. And tree. Un large sourire sur les lèvres, elle se dit que ce serait mauvais d'être une distraction pour lui, de ne serait-ce que parler un peu trop. La route est longue - encore une fois, ses deux idiots ont décidé de se marier dans un coin perdu, où ils risquaient de manquer d'électricité ou bien de finir ensevelit à se manger entre eux. Ses yeux se portent contre son chiot qui a les yeux fermés, dans les bras de Morphée. Par politesse, elle reste éveillé pour Basil. I can't wait to see you in a suit though. Elle rigole toute seule dans son coin, à la vision de Basil dans un complet. Une qui aurait dû lui venir plutôt, mais comment la blâmer. L'extérieur défile sous les yeux attentif de son chauffeur personnel - as if - alors que l'insigne qu'ils quittent la ville s'affiche devant eux. I might need you to paint my underboob with concealer though. Elle jette un regard de côté vers lui, un sourire touchant ses oreilles sur le visage. Un narquois et moqueur, sachant très bien ce qu'elle fait. You know, the scar. Elle serait forcément capable de le faire elle-même. Surtout qu'elle est à peine visible, même avec le long v plongeant du tissu rouge. Mais d'anticipé sa réaction, est une vrai parti de plaisir. Et autant s'amuser s'ils seront sur la route pour quelques heures.

_________________
▪️ ▪️ ▪️ "her courage is sewn in the stitches trailing her spine and when i kiss her bruises, i can taste a fighter."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: hear me gasping for breath (r)   

Revenir en haut Aller en bas
 
hear me gasping for breath (r)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Muscari armeniacum
» Les photos du soir
» tout simplement parce que cela me fait rêver
» nouveauté hamilton 2008
» couleur salon, manque d'inspiration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A TOUCH OF MAGIC :: III. / FORTINGALL, SCOTLAND :: OUTSKIRTS OF SCOTLAND-
Sauter vers: