AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 birth of the cool. (21/11)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rhys Windsor
− not with a bang but a whimper.
avatar

Messages : 129
Avatar, © : milles rêves, w. shakespeare, wb yeats, hs thompson.
Pseudo : oaristys.
Age : thirty one.
Job : nightclub owner on break.
Status : as the indifferent children of the earth.

THE GHOST IN YOUR SMILE;
Mood: as though god’s death were but a play.
Relationships:
RP: 2/3 (fr)

Message(#) Sujet: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 17:22



( seraya jones )
simplement elle tourne le dos au monde, et voilà qui suffit à la rendre invisible.

i | one thousand paper cranes

nom complet ▪️ seraya, plus communément surnommée se ou raya, jones. âge, date et lieu de naissance ▪️ née un vingt-six janvier à nola, dans l'état de la louisiane.origines et nationalité ▪️ de nationalité américaine, elle porte un prénom hébreu choisi par sa mère. occupation et situation financière ▪️ son temps se partage entre les scénarios qu'elle produit pour une chaine fondée avec un ami rencontré pendant ses études : il s'agit d'un nouveau genre de pornographie, ni spécialement masculin ou féminin mais visant à dépasser les questions de genre. de même, ils testent une nouvelle esthétique, ni pornographique traditionnelle, ni érotique ni évocatrice. elle s'est installée à fortingall depuis quelques mois pour y animer une chronique sur la radio locale, traitant de la sexualité. ses revenus sont assez bons parce que réguliers avec les scénarios achetés par la chaine, et le salaire de la radio. statut civil ▪️ elle a laissé son petit ami aux états-unis, et arrive célibataire en écosse, un état qu'elle n'avait pas expérimenté depuis longtemps et qui lui plait pour l'instant. situation familiale ▪️ ses parents vivent toujours en louisiane, sa soeur est psychiatre à washington. traits de caractère ▪️ passionnée, volontaire, posée, créative dotée d'une grande imagination, cynique quand il le faut et capable de trancher dans le vif, trop honnête pour certaines situations qui demanderaient du doigté et de la délicatesse, indépendante voire presque égoïste dans l'intimité, involontairement cruelle quand elle quitte, son côté écrivain/scénariste peut la rendre lunatique. groupe ▪️ summer.

ii | drop of rhum on my tongue

depuis quand vivez-vous à fortingall ? quel est votre ressenti sur la ville ? vous y plaisez-vous ou envisagez-vous un déménagement éventuel ? à quel point êtes-vous impliqué dans sa communauté ? ◦ sera est arrivée il y a quelques mois à peine, non pas en conquérante, mais pas en touriste non plus. elle a vécu si longtemps au creux sauvage de la louisiane que le décor incroyable de l'écosse du nord la rend heureuse, lui fait penser aux racines. de même, elle est armée contre l'humidité et le climat lui convient, bien qu'elle trouve les hivers un peu froids. la ville est riche de vécu, d'histoire, une ambiance qui la fascine et qui dénote avec l'attitude des écossais, toujours aussi vivants, présents dans l'instant : elle les adore. elle est également une grande admiratrice de leur descente d'alcool, capable de les faire rivaliser avec les irlandais. elle sait qu'elle finira sans doute par en partir, de cette ville, parce que c'est un boulot d'un temps mais pas d'une vie. ça ne la peine pas, ça n'entrave pas son attachement, bien au contraire, elle profite de chaque seconde pour s'inspirer de cette ville et de son âme si dense. impliquée, elle l'est via la chronique radio qu'elle anime : elle n'a d'abord été qu'une nouvelle voix, jusqu'à ce que ses chroniques créent le buzz et que les auditeurs la reconnaissent en l'entendant parler à la boulangerie. décrivez-nous un automne mémorable. pourquoi est-il si spécial à vos yeux ? ◦ il y avait ce parfum de soleil déclinant, une odeur que seule la tombée du jour révélait on entrait dedans comme dans un lieu ce parfum de terre calcinée galvanisée s'autorisant alors à respirer après un long silence. ces journées sans fin d'été qu'elle avait le temps de voir chuter parce qu'elles se laissaient regarder. il y avait ce souffle du monde dont elle parvenait à capter le lent changement, recueillir dans ses sens les cendres du monde d'un instant. dans ces moments il lui semblait pouvoir sentir l'infiniment grand, un jeu de rôles s'installait avec le cosmos, toi lui disant "j'existe", lui répondant de son ignorance, totale et t'effaçant de toi tout en te révélant au tout qui ne te regarde pas. elle savait alors qu'elle faisait partie du monde, autant que le monde faisait partie d'elle et que son éternité était bien là. et c'était comme ouvrir les yeux et comprendre qu'elle se tenait debout à côté de dieu et que ce qu'elle poursuivait et comptait poursuivre encore avait toujours été là, dans un imperceptible mouvement d'univers. l'envie de cesser d'être la prenait à lui en donner celle de rendre, puis assouvie par celle, plus puissante et plus enivrante, de vivre autant que possible.


(un) lorsqu'on lui a suggéré de ne pas se rendre en écosse pour cette émission dans laquelle parler du sexe, des genres, pourrait se faire sans filtre et sans retenue, elle s'est hérissée façon oursin. on lui assurait que les écossais étaient du genre traditionnels, coincés et trop chrétiens pour accepter son concept et sa vision des choses. elle a rétorqué que la secte des enfants de dieu était toujours active aux états-unis, et que l'écosse venait de demander pardon officiellement pour les lois édictées contre les homosexuels. il vaut mieux ne pas la chercher sur la question : elle croit beaucoup en l'hypocrisie des pays qui se disent démocratiques et progressistes, et elle n'a pas peur des apparences. (deux) le matin ou tard le soir, avant de prendre le micro à la radio, elle chauffe sa voix en chantant du jazz (ou peut-être est-ce là un prétexte pour s'adonner à son activité préférée) : billie holiday, ella fitzgerald, toutes ces femmes aux origines d'afrique ayant repris des chansons couinées par des blanches possèdent son coeur. (trois) elle nourrit une passion cruelle pour le rhum arrangé et ses diverses préparations. cruelle, parce qu'elle se souvient de lendemains de cuites à se damner. passionnelle, parce qu'elle recommence à chaque fois malgré le mal que ça fait. elle a tendance à surprendre les hommes en la matière : elle tient l'alcool presque comme un bucheron de l'oregon. elle est partie cet été en camping sauvage écossais avec cinq amis, les accompagnant fermement dans la descente d'alcool, sourde aux prévisions moqueuses, et on l'a ramenée en la portant au petit jour tandis qu'elle continuait de chanter dream a little dream of me par-delà les forêts. (quatre) elle rit, sera, elle rit tellement tout le temps, pour certains c'est un éclat de soleil perçant les nuages épais de l'écosse, pour d'autres, c'est comme quelqu'un qui lâcherait un verre de cristal contre un sol de marbre. ça renvoie des choses, des souvenirs, des peurs, des émotions contradictoires. l'exubérance de cette fille, son absence de barrières, sa liberté d'agir et de penser si claire qu'elle semble avoir été distillée dans un alambic énorme, ça dérange ou ça conquiert. (cinq) elle aime danser, elle aime faire la fête et s'oublier dans une ambiance particulière. elle regarde le ciel, et elle pourrait être ailleurs, elle a le regard qui peut se perdre n'importe où. elle improvise à chaque instant, il lui suffit d'un rien pour que ça parte, une simple flammèche, à peine de quoi éclairer les ténèbres, et sera explose en des milliards de minuscules étincèles brûlantes. (six) elle n'a aucun complexe vis-à-vis de son corps. elle ne ressemble pas spécialement à la beauté standardisée de notre époque, et elle s'en fiche. elle croit, naïve ou peut-être extra-lucide, que tous les hommes de la terre possèdent en eux une beauté bien différente de celle d'une enveloppe de chair. une beauté que le temps ne fait jamais changer. elle n'a jamais su s'arrêter à trop peu. il lui en faut toujours beaucoup, et elle remarque qu'au final, c'est pas grand chose, ce qu'il lui faut pour aimer.

iii | the other side of a closed door:
 

_________________

( HYBRIS )
all my life my heart has sought a thing i cannot name. remembered line from a long forgotten poem. †


Dernière édition par Seraya Jones le Jeu 16 Nov - 17:30, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 17:30

Princesse Soraya Magnifique choix de prénom, chuis fan.
Bienvenue parmi nous
& wow quel métier ! Tellement chouette et original de s'emparer de ces questions en rp ! Bref bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 18:01

justement, Drew se tâte à faire d'la radio
et puis entre ce qui est déjà écrit et le choix d'avatar plus qu'original - je suis charmée
bienvenue à la casa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 18:16

trop de beauté bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 18:38

BONSOIR VOUS
elle est déjà trop cool ta 'pette, mais ça c'est comme d'hab'
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Barsentti
- anni, amori e bicchieri di vino.
avatar

Messages : 1538
Avatar, © : booth (©️️mine)
Multicomptes : cornelia, raeha, tabby.
Pseudo : witchling, clau.
Age : seeing thirty.
Job : author to-be.
Status : newly wed to reese.
Top wishes : drink with bas, call his mum, smoke less, announce the happy news, have a melt down.

THE GHOST IN YOUR SMILE;
Mood: snowing vibes in his head.
Relationships:
RP: close (★★★★★)

Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 20:45

Bienvenue parmi nous. Bien hâte de lire, et puisque Sierra est radio host aussi, un lien s'impose.

_________________
— that was her gift, she filled you with the words you didn't know were there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daydreaming.forumactif.com
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 20:51

Excellent le métier

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 20:59

bienvenue parmi nous, hâte de lire la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mer 8 Nov - 21:29

joli personnage, bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Basil Cobalt
pick up your heart on the way out.
avatar

Messages : 1288
Avatar, © : irons (©️clau).
Multicomptes : daphne.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine.
Job : part-time shrink (bar owner).
Status : sorry we're closed off emotionally.
Top wishes : stick to the plan.

THE GHOST IN YOUR SMILE;
Mood: midnight ramblings and blurring lights.
Relationships:
RP: (fr/eng) closed.

Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Jeu 9 Nov - 8:57

Super personnage en perspective, hâte d'en lire plus.
Bienvenue sur atom.

_________________
―― it splinters softly. not a supernova, you could’ve handled an explosion. just this: shifting eyes, shifting hearts. you never paid attention in geography but you know about continental drift, and this is it. countries falling away, peeling apart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Jeu 9 Nov - 11:55

je ne peux qu'être d'accord avec mesvdd.
le début est juste (trop) prometteur  

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Ven 10 Nov - 0:31

Dommage que ce soit pas une scénariste classique de cinéma !!
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Mal Barsentti

avatar

Messages : 723
Avatar, © : jamie dornan, outlines (avatar).
Multicomptes : cam.
Pseudo : l'oisillon bleu.
Age : thirty-five yo.
Job : professional stuntman, currently off for few weeks.
Status : single father.

Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Ven 10 Nov - 17:41

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Ven 10 Nov - 20:05

Bienvenue parmi nous! cat
J'adore ce que j'ai lu jusqu'à maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Windsor
− not with a bang but a whimper.
avatar

Messages : 129
Avatar, © : milles rêves, w. shakespeare, wb yeats, hs thompson.
Pseudo : oaristys.
Age : thirty one.
Job : nightclub owner on break.
Status : as the indifferent children of the earth.

THE GHOST IN YOUR SMILE;
Mood: as though god’s death were but a play.
Relationships:
RP: 2/3 (fr)

Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   Mar 14 Nov - 9:49

vous êtes adorables, merci énormément I love you
je vais être lente de lente, et je m'en excuse, mais je suis encore là

_________________

( HYBRIS )
all my life my heart has sought a thing i cannot name. remembered line from a long forgotten poem. †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: birth of the cool. (21/11)   

Revenir en haut Aller en bas
 
birth of the cool. (21/11)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Coq super cool
» Chambres d'hotes "La Maison des Cool Heures" 95510 Vienne En Arthies (Val-d'Oise)
» sortie super cool
» Tulipe double dentelle "cool cristal"
» Cool!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A TOUCH OF MAGIC :: II. / WE ARE, EACH OF US, A LITTLE UNIVERSE :: IN EVERY MAN THERE IS A CHILD :: LOVE AND SOME VERSES-
Sauter vers: